Annuler son billet : à quel remboursement prétendre ?

Annuler son billet : à quel remboursement prétendre ?
4.44 (88.89%) 9 votes

Vous aviez prévu un voyage avec une compagnie aérienne mais au dernier moment vous devez y renoncer. Quelles sont les conséquences financières ? Comment être remboursé d’une partie de la somme ? Sous quelles conditions ?
Les explications ci-dessous.

Billet d’avion remboursé : sous quelles conditions ?

Renoncer à son voyage au dernier moment n’est jamais une décision facile à prendre. Elle est la conséquence d’une urgence, qu’elle soit financière, familiale ou professionnelle.

Le premier réflexe en cas d’annulation de son billet d’avion est de relire attentivement les conditions de vente et les conditions de transport proposées par la compagnie aérienne. « Les conséquences de l’annulation ne sont pas fixées par la loi ou les traités internationaux, mais par le contrat que vous avez passé », selon l’Institut national de la consommation. Certains billets sont ainsi modifiables et remboursables, d’autres simplement l’un ou l’autre. Enfin il existe un dernier cas ou les billets ne sont malheureusement ni remboursables ni modifiables.

Avec une assurance annulation

Il existe bien évidemment une autre solution. Celle d’avoir au préalable souscrit une assurance annulation complémentaire notamment via le paiement intégral par une carte bancaire de type « gold » ou « platinium ». Il est alors possible d’être remboursé à condition bien sûr que la raison de l’annulation corresponde aux motifs couverts par l’assurance. Celle-ci couvre généralement les causes graves comme l’accident, le décès d’un proche, le licenciement voire certaines maladies graves. Ne sont pas pris en charge les grèves, la grossesse ou les soucis de santé connus avant l’achat du billet. C’est pourquoi il est très important de bien lire les conditions générales de vente voire à minima les risques couverts. Il est toujours possible également d’appeler le service réclamations de la compagnie aérienne pour avoir plus de renseignements.

Sans assurance annulation

Si en revanche vous n’aviez ni payé avec une carte de crédit haut de gamme ni souscrit à une assurance annulation, il vous sera impossible de prétendre à un remboursement intégral du billet. Néanmoins, depuis l’entrée en vigueur de la loi Consommation, il est possible de se faire rembourser les taxes d’aéroport ou les redevances passagers. Il faut en revanche pour cela avoir acheté son billet auprès d’une compagnie aérienne ou d’une agence de voyage.