Que faire en cas de perte de bagage chez Iberia ?

Que faire en cas de perte de bagage chez Iberia ?
3.67 (73.33%) 9 votes

Si votre bagage ne vous a pas été remis lors de l’arrivée de votre vol, il est conseillé de vous tourner vers le service perte de bagages d’Iberia. La compagnie aérienne mettra tout en œuvre pour vous le remettre dans les prochaines 24 heures à l’adresse indiquée. La majorité des bagages sont localisés puis livrés en 72 heures.

Perte de bagages : Iberia met tout en œuvre

Ne pas retrouver son bagage à la descente de l’avion reste une anomalie fréquente en raison de la croissance du flux aérien. À ce moment-là, le service bagage perdu d’Iberia met en marche des procédures concrètes très développées et des systèmes technologiques de pointes et efficaces pour le retrouver le plus rapidement possible.
Si vous souhaitez ainsi vous renseigner sur l’état du processus de localisation de votre bagage, Iberia met à votre disposition WorldTracer (le système mondial de localisation et de suivi des bagages), qui vous offre à tout moment des informations mises à jour sur la recherche de votre bagage.

Quelle indemnisation pour une perte de bagage chez Iberia ?

Pour Ibéria, « l’indemnisation repose sur le fondement objectif de l’accident ou du dommage causé. Elle s’élève jusqu’aux limites de responsabilité en proportion du préjudice matériel subi, sauf si le transporteur aérien a pris toutes les mesures raisonnablement envisageables pour les éviter ou s’il était impossible de prendre de telles mesures ».

Une jurisprudence chez Iberia

Lorsqu’un bagage a été enregistré au nom d’un autre passager du même vol, le passager dont les bagages ont été perdus, a le droit d’être indemnisé par le transporteur aérien.
Le 1er août 2008, une famille espagnole embarquait sur un vol Iberia de Barcelone à Paris. Deux bagages avaient été enregistrés pour les quatre membres de la famille. Deux bagages définitivement perdus. Les quatre membres de la famille avaient alors réclamé à au service perte de bagage d’Iberia d’être indemnisés à hauteur de 4 400 Euros en fonction de la convention de Montréal. Après refus de la compagnie aérienne, la famille a saisi la juridiction espagnole puis la Cour de Justice des Communautés Européennes. Cette dernière a abondé dans le sens de la famille et a ainsi créé une jurisprudence.